Comment définir l’amitié, ou la théorie des cercles

Lorsque j’ai suivi Prince à Londres, je me suis juré que je ne conjuguerais pas expatriation avec ermitation. Je m’explique : des amis, je n’en ai déjà pas beaucoup. J’ai donc intérêt à garder ceux que j’ai.  Je pourrais dire que j’ai toujours préféré la qualité à la quantité, ou plus simplement avouer que, contrairement aux apparences, je suis plutôt timide (j’en vois déjà qui ricanent, au fond) et particulièrement mal à l’aise en groupe.

Reprenons : je n’ai pas beaucoup d’amis. Même en additionnant le cercle 1, le cercle 2 et le cercle 3, je peine à franchir la vingtaine. « Les cercles, késaco ? » demandent les distraits du fond de la classe.

Ah… la théorie des cercles, un concept estampillé Eva in London. Petit cours, magnifique dessin Powerpoint à l’appui.

Où que vous vous situiez sur l’échelle de la sociabilité, la théorie des cercles fournit un langage commun. Explication :

– Le cercle 1 est composé de vos amis à-la-vie-à-la-mort : ceux qui vous ont vue inconsolable après que Faux Prince vous ait jetée comme une chaussette sale, pas coiffée le matin (vision d’épouvante s’il en est), pas coiffée le soir ET en pyjama rose, complètement paf en soirée à chercher un nouveau Prince (mais toujours pas coiffée)… bref. Ceux dont vous savez que vous pouvez les appeler à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, parce que… ben, vous l’avez fait, et ils vous adressent encore la parole.

– Le cercle 2 : ah, compliqué et subtil, le cercle 2 ! S’il est généralement facile de définir qui fait partie du cercle 1, le cercle 2  est plus complexe. Il se compose d’amis certes proches… mais sans doute pas assez pour leur demander tout et n’importe quoi. Dans le cercle 2, tout est affaire de circonstances : la vie pourra vous rapprocher (vous vous découvrez une passion commune pour l’origami, ou l’histoire du Moyen-Âge, peu importe) ou vous éloigner (vous vous découvrez une antipathie pas du tout commune pour son nouveau Prince).

– Le cercle 3 : les copains que vous voyez rarement, mais avec plaisir. Vous restez suffisamment proches pour pouvoir les appeler juste pour leur demander un service… mais vous omettrez de leur raconter votre dernière dispute avec Prince (qui est encore rentré tard).

– Le cercle 4 se résume en un mot : « connaissances ». Les gens qui situent qui vous êtes, s’arrêtent pour vous faire la bise dans la rue et, si vous avez de la chance, se souviennent de votre prénom (alors que vous avez déjà du mal à remettre leur visage). Colossal et capital pour les grands mondains, réduit à peau de chagrin dans mon cas.

Les cercles font donc office de mètre-étalon de l’amitié. Mais ils ont aussi le mérite de donner lieu à des débats enflammés. Votre copine d’enfance qui n’a pas répondu à vos huit derniers mails mérite-t-elle encore de faire partie du cercle 1 ? Ou doit-elle être reléguée en deuxième division, euh, pardon, au cercle 2 ? Votre collègue de travail (relation épineuse s’il en est) et camarade de gym (plus délicat encore, sueur et pantalon de jogging oblige) est-elle digne de passer du cercle 4 au cercle 3 ?

J’espère avoir été claire avec ce petit cours sur la théorie des cercles.

Ainsi, même en étant généreuse, les amis de mes trois cercles se comptent sur les doigts des mains et des pieds. Et je suis déterminée à ne pas les perdre juste parce que j’ai traversé la Manche.

Cela va s’avérer être un exercice de haute voltige…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et vous, à quoi ressemblent vos cercles ? Avez-vous une théorie concurrente à proposer ?

Et pour celles et ceux qui aiment les théories : celle-ci est une véritable perle en la matière (en VO, malheureusement).

Publicités

22 réflexions sur “Comment définir l’amitié, ou la théorie des cercles

  1. Excellent texte…

    Je crains qu’on ait tous une poignee d’amis et… un carton de connaissances! D’autant plus en Angleterre. Une epopee qui requiert de nombreuses tasses de the (a la reflexion, mieux vaut passer directement a la case biere pour se remonter le moral)

  2. J’ai plutôt la théorie des atomes… Il y a le noyau central (cercle 1), les électrons (cercle 2) et les électrons libres (cercle 3).

    Je n’ai pas de cercle 4 sinon, je devrai faire la théorie des molécules et il y aurait bien trop de niveau ^^

  3. Coucou, c’est tellement vrai! ta théorie me va bien. Moi j’ai une théorie sur les » autres », qu’on subit souvent…..
    On dit toujours on ne choisit pas sa famille : 100% vrai!
    Mais pire que la famille qu’on aime d’une manière un peu « génétique » quand il nous reste un peu d’humanité, voici les VOISINS! On ne les choisit pas et en plus génétiquement ça le fait pas donc on ne les aime pas mais on les a sous le nez all day long!!!
    Donc dans le cercle des « autres on a : au centre « son prince » puis ses amis, puis sa famille et hors du temps, du côté obscur de la force les voisins auxquels on peu ajouter la pire race au monde : les « collègues de bureau » mais qui a touve rce nom????
    Bises et continue à nous réjouir!!

    • Ben, je trouve que c’est tout le probleme de l’expatriation (ou simplement de la bougeotte) ! Il en faut du temps, pour passer du cercle 4 au cercle 1, ca ne se fait pas si facilement.

      • Pour moi le probleme avec l’expatriation, ce n est pas de perdre le cercle 1 : les amis a la vie a la mort on les garde par definition, et y en a qu un ou 2
        Non le probleme c est le cercle 2 qui se vide pour gonfler le cercle 3 : les amis qu on voit RAREMENT…

  4. Hello Eva,
    J’ai toujours eu la même théorie que toi, en sachant que les cercles sont mouvants, que la vie les fait et les défait. Mais au bout du compte ce qui est important est de se sentir bien. La quête de tous reste d’être aimé, et nous n’avons pas tous la même habileté à le faire comprendre, ni à recevoir les signaux des autres.
    Et puis il y a les nuls qu’on ne fera jamais entrer dans le moindre cercle, fut-il éloigné. Ma voisine par exemple ! 😉
    Amitiés d’Isa-Marie

  5. quelle théorie! pour ta décision de garder tes amis bien que tu sois partie en Angleterre, je suis entièrement d’accord (vu que je suis aussi passée de l’autre côté de la Manche). ce qui est rigolo, c’est que pour certains, je suis même devenue encore plus proche que lorsqu’on habitait dans la même ville! comme quoi, les relations amicales, il suffit juste d’y mettre du sien, et la distance ne compte plus. bisous!

  6. Moi, en digne membre du cercle 1, cela ne m’a pas dérangée du tout que tu m’appelles il y a peuen plein milieu de la nuit et je continuerai à t’adresser la parole.

    D’autant qu’en l’occurence j’avais éteint mon portable.

  7. Just want to say what a great blog you got here!
    I’ve been around for quite a lot of time, but finally decided to show my appreciation of your work!

    Thumbs up, and keep it going!

    Cheers
    Christian

  8. Bonjour!

    je viens de trouver ton blog et je suis conquise! J’ai la meme theorie, le cercle 1 se reduit beaucoup quand on passe longtemps a l’etranger tandis que le cercle 4 grossit pas mal, heureusement qu’on peut faire passer les gens d’un cercle a l’autre! On aurait pu inclure les colocs, j’avoue que ceux la, je sais pas trop ou les placer! :).

    Bonne continuation!

    • Merci ! J’aime bien cette thorie des cercles, elle permet dese reprer dans les discussions entre potes (« elle est dans quel cercle, Lucie ? »), supposer en tout cas qu’ils souscrivent cette fameuse thorie…

      Les colocs, je diraisqu’ils peuventfaire partie de n’importe quel cercle suivant leur capacit faire la vaisselle derrire eux ET tre l en cas de coup dur ET qu’ils aientle mme humour que toi ?

      ________________________________

  9. Hello!
    Juste un petit com parce que viens d arriver sur londres et je pense que j ai pas mal de places ds mon cercles 3 pr rencontrer des gens sympa et passer de bon moment voir même se lier d amitié et basculer ensemble ds le cercle 2!!! Si ça vous dis contactez moi : caroguillemot@hotmail.fr
    Cheers!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s