Dix excellentes raisons de ne pas retourner travailler après les fêtes

– Pour tenir mes bonnes résolutions d’amour, de calme et de patience, il vaudrait vraiment mieux que je ne voie pas ma boss.

– Mon régime detox post-excès de fêtes exige de rester allongée sans rien faire pendant 48 heures minimum.

– Il fait froid.

– Je n’ai pas du tout envie de partager mes chocolats de Noël avec des collègues tout aussi déprimés que moi.

– Il est grand temps de préparer les vacances d’été.

– Apres l’échec du sommet de Copenhague, j’ai décidé de me reconvertir dans le développement durable.

– Il me reste des cadeaux à déballer et des cartes de vœux à envoyer. Ca passe avant la création de Produit Intérieur Brut, non ?

– Je ne rentre plus dans mon tailleur.

– Vu qu’en 2009, ma décision la plus stratégique c’etait café serré ou allongé, ils devraient se passer de moi sans trop de problèmes.

– De toute manière, j’ai oublié mon badge.