Comment convaincre son mec de faire un bébé (un indice : pas comme ça)

Je suis à court d’idées.

A court d’histoires.

Non pas d’histoires à vous conter (pour ça, je manque simplement cruellement de temps) ; d’histoires à me raconter à moi-même. Confection de gâteaux douteux, conquête virtuelle du monde, course à pied et même noyade de chagrin dans la Guinness… Rien n’y fait. Rien ne me distrait. J’ai envie de faire un bébé. Là, c’est dit. J’ai envie de faire un bébé, là, tout de suite, maintenant. Enfin, pas là-tout-de-suite-maintenant parce que Prince est encore au boulot à faire je ne sais quoi (à bien y réfléchir, je ne sais vraiment pas quoi d’ailleurs) et qu’un bébé toute seule ça se fait mais c’est vachement plus de boulot, mais on se comprend : très, très bientôt.

Bientôt. C’est justement la réponse standard de Prince chaque fois que j’ai l’heur de mettre le sujet sur le tapis. Dans la pièce que nous jouons avec application depuis plus d’un an, ses répliques sont devenues si immuables et prévisibles que c’est tout juste si j’ai besoin qu’il soit là pour les prononcer. Ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose, dans la mesure où si ça continue, il ne sera effectivement plus là pour le faire.

Allez, un extrait en exclusivité pour vous, lecteurs. Mais avec les sous-titres, sinon vous ne comprendrez rien :

Eva in London, remuant sur le feu une énième soupe verdâtre / feuilletant un magazine féminin / regardant subrepticement les photos Facebook du dernier-né de l’amie d’une amie d’une amie Facebook, bébé qu’elle n’a évidemment jamais vu / bref, l’air de rien :
– Mon amour ?
Prince, plongé dans un austère ouvrage intitulé « Le trading en 478 leçons  et 1299 pages » / un sketch de Tim Minchin / les bras de Morphée / bref, pas du tout disponible :
– Hmm ?
– Tu n’aurais pas envie qu’on fasse un bébé, un de ces jours ?

Oui, je sais, la diplomatie n’est pas mon fort. Je rêve de faire partie de ces femmes qui manipulent leur homme dans la plus grande discrétion (tant qu’à faire, je ferais aussi bien partie de ces femmes qui savent demeurer élégantes en toute circonstance, mais je m’égare). Hélas. Je ne suis pas surnommée « Bulldozer » pour rien.

– (Prince, pensant « Non » très fort): Si, si, bien sûr…
– (Eva in London, l’entourant de ses bras et jouant la naïveté) : C’est merveilleux, mon chéri ! Je suis si heureuse ! Quand ?
– (« Si possible, jamais. Ou alors, dans cinq ans. Non, c’est trop proche, j’ai plein d’autres bouquins de trading à lire avant pour contribuer à la crise mondiale qui n’en est qu’à ses débuts ») : Bientôt, bientôt.

Et de se replonger prudemment dans son bouquin / son sketch / sa sieste.
Pas de ça avec moi, petit coquin ! Ca fait un an que tu me sers du « bientôt » à toutes les sauces, ça va bien maintenant.

– Bientôt… le mois prochain par exemple ?
– (Il faudra me passer sur le corps d’abord. Ah zut, c’est précisément ce qu’elle veut faire) : Moui… ou alors, le mois d’après… ou plutôt, tu sais quoi ? En début d’année prochaine. Oui, ça, ça me rassurerait. Tu m’as bien dit que tu tenais absolument à ce que je sois « vraiment, vraiment » prêt à avoir un bébé.

Comme de bien entendu, Prince ne semble se souvenir que des paroles que j’aurais préféré ne jamais prononcer. Me voilà prise à mon propre piège : la conciliation. Si j’attends que Prince soit « vraiment, vraiment » prêt à avoir un bébé, moi, je serai « vraiment, vraiment » ménopausée.

Je vais devoir prendre les choses en main. Ou me mettre à la broderie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

13 réflexions sur “Comment convaincre son mec de faire un bébé (un indice : pas comme ça)

  1. Il me semble que l’on passe toutes par cette phase où nos hormones, notre corps entier veut désire, convoite, un petit être dans nos bras. Une sensation horrible qui nous fait voir auprès de nos chéris des insatisfaites notoires.
    Un sentiments affreux peut alors nous pousser à faire tout et n’importe quoi, mais attention dis-je (et là c’est l’expérience qui parle) à ne pas arriver à une situation ambigüe pouvant franchir le point de non-retour du couple ! ! !

  2. Sympa d’avoir un nouvel article à lire de Evainlondon ! Comme dit un perso de Claire Brétécher qui veut avoir un BB (dans l’abum « les Mères ») : « l’idéal serait d’en attrapper un sans le faire exprès ». Bon , c’est l’humour Brétécher 😉
    Un ‘tit frère ou une ‘tite soeur pour MiniPrincesse, ce serait trop top pour elle…

    Floreva

  3. Chez nous, c’est l’inverse… Cher&Tendre se sent plus que pret et moi, ben, comment dire ? Pas du tout ! Il n’insiste pas mais je sais que ca le travaille alors qu’il n’y a que mon boulot et notre vie a deux qui me travaillent… Pour le coup, je pose des pseudo dates aussi, des « on en reparle en debut d’annee prochaine, dis ? ». Il faut dire, a ma decharge, que je suis en plein boum niveau boulot et je ne veux pas devoir m’arreter maintenant pour un petit. Dans un an ou deux, peut-etre mais pas avant… Comme quoi, ce n’est jamais simple !
    (j’ai bien ri a te lire, meme si on sent que c’est un sujet sensible, il y avait beaucoup d’humour et je crois que je nous retrouve un peu aussi dans cette description, meme inversee)

    • Merci de faire entendre ta petite musique : ce n’est pas toujours la femme qui « pousse »… j’aime le coup des pseudo dates 🙂
      On n’est jamais tout a fait pret(e) pour un bebe… mais mieux vaut l’etre le plus possible quand meme !

  4. Aaaaaah les mecs ! tous pareils !! Le mien, c’était un peu ça aussi. Je sentais bien que ouiiiii bien sur, il en voulait des enfants mais dans un futur lointainement hypothétique parce que bon, les marmots, c’est un peu comme la mort, on sait bien que ça vous arrivera un jour, le plus tard sera donc le mieux … Je l’ai eu à l’usure et 2 bébés plus tard, on est finalement tout les 2 très contents (mais on s’arrête là, hein !! )

  5. Et alors, et alors ? t’as réussi ? Je meurs d’impatience de savoir la suite…
    (oui, c’est mon moment « je suis au bureau, je meurs de chaud et je me trouve trop drôle)

    (pardon)

    • La suite est prete ou quasiment depuis 2 semaines… mais pas trouve le temps de peaufiner pour la mise en ligne ! Ben oui, parce qu’un billet ca se retravaille, je ne publie pas du premier jet, non non 😉
      Merci pour ces encouragements, je tache de le faire aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s