Il est né le divin enfant… et il a la dalle (ou pourquoi votre bébé vous réveille la nuit, toutes les nuits)

Depuis un mois, nuit après nuit, MiniPrincesse, votre bébé de cinq mois dont vous vous annonciez, l’air supérieur, qu’elle faisait ses nuits depuis la sortie de la maternité, vous réveille toutes les trois heures en pleurant. Ca, c’est mal. Heureusement, tout le monde sait mieux pourquoi que vous (la mère qui ne sait même plus comment elle s’appelle tellement elle a les yeux qui se ferment) :

– Elle a faim. Tu devrais commencer la diversification. De mon temps, on débutait à deux mois, tu sais. A son âge, elle devrait déjà manger des légumes / des yaourts / du confit de canard… (votre grand-mère)

– Elle a faim. Ne commencez surtout pas la diversification, mère indigne ! Ne savez-vous pas que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vous enjoint à attendre les six mois révolus de l’enfant (et clairement, pas une seconde de moins) au risque de mettre en péril sa santé et son avenir ? (la health visitor, version anglaise de l’envoyé du diable la puéricultrice, au rôle plus que controversé)

– Elle a soif. Il fait trop chaud, ici, c’est insupportable (tante Amélie , de passage chez vous. Vous vous jurez de ne plus la réinviter à Londres jusqu’aux 18 ans de MiniPrincesse)

– Elle a faim. Tu es sûre que tu as assez de lait ? (14 personnes, dont aucune n’a allaité)

– Ca doit être autre chose que la faim. L’avez-vous emmenée chez le médecin pour vérifier qu’elle n’avait pas d’otite ? (une autre health visitor)

– Elle manque de temps avec son papa et ne trouve donc rien de mieux à faire que de se réveiller pour le voir un peu, la pauvre. Tu devrais dire à Prince qu’il y a autre chose que les bonus de traders, dans la vie (votre marraine psychanalyste et troskiste)

– Elle manque de câlins. Prends-la plus souvent dans tes bras, cette petite ! (votre meilleure amie, qui continue de se lever entre 4 et 8 fois par nuit pour offrir  à sa fille de 3 ans son quota de câlins).

– Tu la gâtes trop. Moi, tu sais, j’ai laissé le mien pleurer. Au bout de trois nuits à s’égosiller, il a vite compris (une vague connaissance dont vous vous jurez de ne point vous rapprocher)

– Elle fait un pic de croissance (une jeune maman rencontrée au parc, qui n’a pas l’air de réaliser que la vie de MiniPrincesse n’est qu’un long pic de croissance)

– Il en dit quoi, le pédiatre ? (tous les Français que vous connaissez ; les Français expatriés en Angleterre savent eux depuis belle lurette que le pédiatre, il n’en dit rien du tout, des nuits des bébés : il ne consulte qu’à l’hôpital, et sur référence d’un généraliste se déclarant incompétent devant les cas techniques)

– Elle fait ses dents. Donnez-lui du paracétamol, en veux-tu en voilà (le pédiatre généraliste – consulté pour vérifier l’absence d’otite de MiniPrincesse)

– Elle fait ses dents. Ne lui donnez surtout pas de paracétamol, malheureuse ! Ne savez-vous pas que des études très sérieuses (commissionnées par l’OMS ?!) ont démontré qu’un pourcentage inquiétant d’enfants sont aujourd’hui accros au paracétamol, tout ça parce que leurs parents envisageaient de se défénestrer à l’idée d’une nouvelle nuit sans sommeil avaient la flemme de réconforter leur enfant qui souffre ? (la health visitor, encore et toujours ; une vraie perle, je vous dis)

Cela dit, chers lecteurs, si vous avez des suggestions… 😉

Advertisements

29 réflexions sur “Il est né le divin enfant… et il a la dalle (ou pourquoi votre bébé vous réveille la nuit, toutes les nuits)

  1. Si elle fait vraiment ses dents, le paracetamol c’est pas la fin du monde non plus 😉 et puis culpabiliser, y’a pas pire pour une maman! Dis toi que si elle dort, tu seras encore plus fraîche et dispo pour être avec elle. Bon courage et bon noël!

  2. Elle a faim bon sang de bois, file lui du confit de canard et un bib de pinard et on verra si elle ne roupille pas un bon p’tit coup après tout ça. Non mais.
    (Et bon courage)

  3. Je n’ai pas de solution miracle et P’tite Louloute n’a jamais pleuré la nuit (sauf une fois mais elle a été hospitalisée d’urgence le lendemain !)…
    En revanche, le fils de mon amie d’enfance n’a fait ses nuits qu’à 18 mois. Il y avait plusieurs facteurs qui, réglés les uns après les autres, ont permis à ma cops de faire aussi ses nuits à elle (ou alors rien de tout ça mais il a décidé que 18 mois, ça suffisait !)…
    – Il a eu un traitement homéopathique car il avait un petit problème de clapet qui se fermait mal et ça occasionnait un léger reflux gastrique quand il était allongé et donc ça le gênait car ça l’irritait.
    – Il a eu de l’ostéopathie pour remettre son squelette d’aplomb (ça, il paraît qu’il faut le faire faire à tous les bébés qui naissent par voie naturelle car c’est beaucoup de contorsions et autres manipulations (P’tite Louloute y avait eu droit… Est-ce ça ?)
    – Et puis, ils lui ont mis des farines dans le biberon du soir, ce qui a permis d’éviter le réveil par la faim mais qui n’a pas aidé celui pour le reflux…
    – Enfin, ils l’ont aussi laissé pleuré (après avoir éliminé la faim, la douleur, etc) car le sommeil se conditionne et un bébé, c’est normal, comme nous tous, se réveille plus ou moins, mais il a besoin d’apprendre à se ré-endormir (dixit le pédiatre) ce que nous l’empêchons de faire en y allant pour le câliner, lui parler, etc

    Voilà !
    Pas vraiment de solution miracle mais des petits trucs qui peuvent peut-être te donner des pistes pour MiniPrincesse !
    Bon courage !!!

    • Merci mille fois d’avoir ainsi pris le temps de me répondre.
      Ben… dans l’ordre :
      – la digestion ça va bien, on peut éliminer
      – l’ostéo c’est fait, tout marche correctement (« qu’est-ce qu’elle est tonique ! » a remarqué l’ostéo à la maternité)
      – la farine a l’air de la rendre hyperactive, pas top à 20h, je ne comprends pas
      – la laisser pleurer… quand elle hurle…
      Bon… on va y arriver !

  4. Bonjour Eva et joyeux Noël !
    Je suis depuis longtemps ton blog que j’adore, mais trop timide pour laisser un commentaire. Je me suis tellement reconnue dans cet article (moi aussi je suis expatriée sur Londres et maman de deux garçons de 2 ans et demi et 3 mois), que du coup, je me lance et j’y vais moi aussi de mon petit conseil.
    Mon ainé faisait très bien ses nuits jusqu’à 6 mois et du jour au lendemain, il se réveillait 3-4 fois par nuits, une vraie galère. J’ai acheté un doudou en triple exemplaire et j’ai dormi avec pendant 2 nuits pour qu’ils soient bien imprégnés de mon odeur. Ensuite, j’en ai mis un dans son lit et là, miracle, il a refait ses nuits. Ca à suffit pour le rassurer et qu’il se rendorme tout seul.
    En espérant que ça t’aide un peu et te souhaitant bon courage !

    • Super truc le doudou !
      Et merci d’avoir laissé un commentaire cette fois-ci, j’en suis très touchée ainsi que du fait que tu apprécies le blog. Ca fait du bien de lire les aventures d’autres mamans j’imagine…
      Le doudou on a sans doute utilisé trop tôt comme cartouche, dès qu’elle a eu quelques semaines. D’ailleurs, au début ils sentaient tellement le lait que MiniPrincesse devenait complètement hystérique à force de chercher d’où venait l’odeur !
      Faut bien apprendre…

  5. Hello
    Je cherche aussi… Les dents c’est sûr que ça aide pas, en plus les malignes font mal AVANT que tu ne les voies ! La faim… Pfff j’ai l’impression que plus je la nourris (lait, pas lait, solide, mou, liquide…) plus elle a faim ! Cela rejoint ton hypothèse de pic de croissance continu.
    Quant à la laisser pleurer, hors de question. J’ai bien aimé un conseil : « be boring ». Du coup, j’envoie son père la rassurer : il ne pue pas le lait à 3 km, lui ! Et… il semble que ça marche, petit à petit.
    Bises, bonne année 2012 !

  6. Piuuuu j’ai l’impression de lire tout ce qu’on peut me dire aussi face au pleurs de mon bébé! 😀
    Ses dingues les gens, ils se permettent de nous dire des choses parfois, je trouve ça vraiment déplacé! En fait, ça me fait pensé à ce que j’ai dit à mon frère ce Noel, car il débloquais sur la puissance des cris. Alors je lui ai dit: Bah il s’exprime, comme nous, sauf que nous, on le fait moins fort avec des bruits plus diversifiés: on parle quoi. ça l’a scotché, il était mort de rire! Mais je la ressortirais à l’occasion…
    Le pire, c’est dans les magasins, les gens qui nous regarde de la tête aux pieds car il pleure….là par contre je crois que la prochaine fois je m’énerverais. Je préfère ça qu’un bébé amorphe hein!! tsssssss

    • Y a des gens qui n’ont pas l’air de comprendre qu’un bébé, c’est pas un chien, il comprend pas forcément les instructions simples comme « tais-toi », « couché », et « dis bonjour, tends la papatte à la dame »…
      Faut donc pas hésiter à rappeler les bases 😉

  7. Je ne connais rien aux bébés, ne m’étant jamais reproduis. Je ne peux donc pas vous donner mon hypothèse. Sauf que je connais un blog écrit par une Québécoise (mariée à un Belge avec quelques farces sur les Belges) sur les joies de la maternité. Il est inactif depuis longtemps mais je crois que certains textes pourraient vous plaire.

  8. Victoire : MiniPrincesse vient de faire une vraie nuit, de 20h30 à 5h puis de 6h à 9h !
    C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup… !
    Ce qui a changé ? Elle est retournée dans sa chambre après les fêtes, elle mange plus en journée… ou elle a compris qu’il ne restait plus beaucoup d’énergie à sa mère et qu’il fallait la ménager un peu 😉
    Quoi qu’il en soit, merci de m’avoir lue et répondu, ça fait vraiment plaisir !

  9. Courage. Pour moi, ça a duré comme ça trois ans avec mon second, alors que la première roupillait sans pleurer dès ses trois mois et la dernière a arrêté de me réveiller la nuit dès que j’ai stoppé l’allaitement, à 8 mois.
    En gros, il n’y a aucune règle. Et dès que tu crois avoir compris, ton bébé trouve le moyen de te prouver que tu n’as rien compris…
    Et puis surtout, un jour ils dorment et un jour on regrette ces réveils nocturnes (enfin, là j’exagère)

  10. Chaque bébé a son rythme et est pret à faire ses nuits quand il en a envie, il n’y a pas de règles… Pour ma part, ma fille a commencé à faire ses nuits quand c’est le papa qui est allé la voir la nuit.. en gros, la maman sent le lait et attise l’appétit du bébé et en meme temps, ca « détache » un peu les liens très fort mre/bébé du début…moi, j’y ai vu un autre avantage= DORMIR!!!!!
    Une autre chose aussi, Papa va la voir, lui parle, met la musique, fait des petits calins, mais la laisse dans son lit…et ne la prend pas dans ses bras… ce sont ces petites étapes qui nous ont permis d’atténuer nos cernes, j’espère que ca pourra t’aider!!

  11. Pareil que les autres…
    Pas de règles.
    Un premier qui se reveillait toutes les nuits jusqu’à 1 an et demi (non, ne pars pas en courant…on a fini par testé la méthode, je te laisse hurler après t’avoir expliqué que tout va bien.. et ça a fonctionné – mère indigne je suis oui – m’en fous, j’avais plus de vie/nuit)
    Une deuxième qui a fait ses nuits, certe, assez tôt…mais qui a mis et met encore du temps pour s’endormir le soir (genre à presque 3 ans, elle chante frère jacques jusqu’à 23h, pas de nuit pourrie donc, juste tes soirées…)
    Tu préfères quoi au final ?? 🙂

    En tout cas, plein de courage, il est vrai que c’est EPUISANT et qu’on est capable de mordre le prochain qui nous sort un conseil à la con !

    Au pire, à Londres il existe une consultation du sommeil même pour les bébés. J’ai une amie londonienne qui a testé et miracle !

    • J’adore l’idée de ta petiote en train de chanter Frère Jacques (l’une des chansons préférées de MiniPrincesse) à 23h toute seule debout dans son lit… ça m’a bien fait rire !
      Merci pour tous tes conseils et en particulier pour l’idée de la consultation du sommeil à Londres. Comme quoi il ne faut pas hésiter à demander de l’aide.

  12. Rien a voir… Elle voulait simplement la trottinette a trois roues, celle orange et verte, et pas cette stupide robe de princesse de chez Hamleys, parce que sa copine de la creche elle lui a dit que les princesses ca finit par se marier avec des rouquins a feuilles de chou dont le pere se marie avec des rombieres a dentition de cheval… Alors que ceux qui ont des trottinettes a trois roues, celle orange et verte et surtout pas la bleue et orange, eh bien ce sont les gens cools. Voila pourquoi elle pleurt ta fille, victime de la mode et donc inconsollable.

    Enfin courage… Ca fait que commencer. Il y a encore 18 ans derriere

    • Ah… tout s’explique ! Merci pour ces éclaircissements. Il est vrai que, d’ici quelques années, on affrontera sans doute nettement plus complexe comme problème. A chaque jour suffit sa peine 🙂

      • Coucou Eva
        C’est MC, ta voisine de la rue FLV 😉
        Je lis souvent ton blog tu sais, je l’aime bcp ! Bravo ! Je n’avais jamais pris le temps de te mettre un petit post mais là c tellement à propros… Il est 1h30, et bébé (11 mois et demi) ne veut pas dormir. Je te rassure ça ne lui arrive que rarement maintenant mais plus petit c’était quotidien et idem pour sa grande sœur. Où en es-tu avec mini princesse ? Fait-elle désormais ses nuits ? J’espère avoir l’occasion de te voir peut être lors d’une de tes prochaines visites à Paris, ce serait sympa.
        Je t’embrasse
        Enjoy your life in London!

  13. Pingback: « Eva in London : a voté » (mais au bout de 8 heures, 57 minutes et pas mal d’aventures) – 3/3 | Impertinentes chroniques d'une Française à Londres

  14. J’aime bien arriver 3 ans après la bataille… bon alors du coup ça va mieux ? Finalement ça ne dure pas éternellement, ces nuits atroces de galère. Mais bizarrement quand on est dedans on a l’impression que l’intégralité de notre vie sera faite de ça…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s