14 erreurs à ne pas commettre si vous voulez pouvoir tenir debout le jour de votre mariage (2/2)

7. Laisser libre cours à l’imagination de trois « maquilleuses » avant de vous rendre à l’évidence : ce n’est pas parce qu’on est dans les Pages Jaunes qu’on sait faire son travail.

8. Pire : désespérée, errer chez Sephora en envisageant de vous maquiller vous-même, et ce bien que vous portiez le même maquillage depuis vos 16 ans et demi (oui, j’ai commencé tard – à peu près au moment où les garçons ont arrêté de me surnommer Jackson Five, rapport à la coiffure). Vous y faire maquiller de manière tellement réussie – surtout par rapport aux tagueuses rencontrées auparavant – que vous la persuadez, en dépit de son contrat de travail qui l’interdit strictement, de faire 60 km pour venir vous maquiller le jour J… tout cela pour, la veille, vous transformer en Columbo car elle a tout simplement disparu de la circulation (« Solange ? Ben, désolée Madame, elle est malade depuis quelques jours… c’est à quel sujet ? »).

9. Lorsque, deux jours avant le mariage, vous commencez à avoir de petits soucis de santé, les balayer d’un revers de la main en comptant sur l’adrénaline pour vous mener à bon port – c’est-à-dire survivre jusqu’à J+1.

10. Pire : réaliser votre erreur à 14h30 la veille du mariage : l’adrénaline doit vous faire défaut, parce que vous êtes à peine capable de marcher. Heureusement, vous pouvez compter sur vos familles et témoins assemblés dans une belle unité, et leur confiez – un peu gênée quand même – la liste des douze travaux d’Eva in London, dont certains aussi essentiels que « trouver des noms de table » (« vous prenez n’importe quels noms de villes de la Côte d’Azur et vous imprimez ça sur une feuille A4, ça fera parfaitement l’affaire »). Prince et vous vous retirez pour ce qui devait être une après-midi en amoureux – finalement, ce sera sieste pour Prince, et médecin pour vous. Avec ordonnance recto-verso, histoire de tenir debout à votre propre mariage.

11. Sous prétexte de faire dans l’originalité, et parce que la chanson parle d’une Eva qui pourchasse audacieusement un Prince un général, décréter que six semaines suffisent à apprendre le tango.

12. Pire : réaliser que, si Prince et vous n’avez jamais pratiqué la danse, ni ensemble ni séparément, c’est parce que vous êtes aussi nuls l’un que l’autre, et que vos deux séances hebdomadaires n’y changeront rien. Surtout lorsque, comme on l’a vu – vous n’arrivez déjà pas à marcher dans votre robe, alors danser le tango…

13. Penser faire preuve de maturité en vous disant que vous ne pouvez pas tout contrôler, dépriorisant ainsi : les chaussures (on a vu le résultat), les fleurs (idem) et la vidéo.

14. Pire : Réaliser votre erreur au retour du voyage de noces lorsque, bronzés et ravis d’être rentrés (à suivre : le récit du pire voyage de noces de l’histoire), Prince et vous vous retrouvez devant 1h30 de bruit de couverts (quelqu’un ayant cru bon d’enregistrer l’intégralité du dîner) mais pas le discours de vos témoins – vous comprendrez bien plus tard que « c’est ballot, y avait plus de batterie », comme vous le rapportera le cousin recruté à la dernière seconde pour filmer.

Devant tous ces écueils, Eva in London n’a qu’un conseil à vous offrir : bien choisir votre Prince / Princesse, afin de pouvoir rire de tout cela plutôt qu’en pleurer. Des années après, hein… parce la veille, vous l’aurez compris, je ne faisais pas la fière.

Publicités

5 réflexions sur “14 erreurs à ne pas commettre si vous voulez pouvoir tenir debout le jour de votre mariage (2/2)

  1. Bonjour Eva, c’est marrant, je ne te connais pas mais c’est tout comme 🙂 Je suis tombée sur ton blog par hasard ce matin et c’est simple, j’ai passé ma journée à le lire. Ça m’a pris sept heures. Ça fait tellement longtemps que je n’étais pas tombée sur un blog si rafraîchissant, drôle, bref, le genre de blog qu’on met direct dans ses favoris, chose qui pour moi était devenue rarissime. Merci pour ça. Bon, si je suis tombée sur ton blog, c’est parce que je cherchais sur google « NHS » puis « Job Center », et les deux m’ont conduit vers de vieux articles et j’ai tout de suite su que je DEVAIS lire ce blog. Parce que vois-tu, dans trois jours je pars rejoindre mon Prince à moi dans la banlieue londonienne où il fait une thèse et c’est l’aventure. Je viens de terminer mes études de journalisme, j’ai 24 ans, j’espère réussir à me lancer à Londres. Alors tes débuts m’ont fait penser à ma situation 🙂 J’aimerais que tout se passe aussi bien pour moi que pour toi, tu as beaucoup de chance. J’ai hâte de lire tes prochains articles. Et félicitations pour Miniprincesse !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s