Cinq conseils pour glander tranquillement au travail

En ce mois d’août, de deux choses l’une : soit vous êtes loin, très loin de votre lieu de travail. Dans ce cas, afin de ne pas raviver de mauvais souvenirs, autant revenir à cet article en septembre. En revanche, si vous êtes :

a/ déjà rentré
b/ un nouvel embauché qui n’a pas le droit de prendre de congés avant juin 2011
c/ un stagiaire qui n’a tout simplement pas de congés du tout
d/ un déséquilibré qui adore son travail et ne peut se permettre de le quitter, parce que «  qu’est-ce la boite deviendrait sans moi »

bref, quelle que soit votre excuse pour être au boulot en août, je vous propose cette semaine mes conseils avisés pour glander le plus efficacement (à savoir discrètement) possible au boulot. Et pas seulement en août, hein : ça, tout le monde sait faire. Le thème du « profitez du mois d’août pour classer vos papiers et resserrer les liens avec Jeannine de la compta qui elle aussi est coincée a Trifouilli-les-Entreprises » a déjà été suffisamment rebattu par les magazines féminins et les journaux en mal d’actualité.  Non, ce que je vous propose, c’est une stratégie, une vision à long terme : ou comment continuer à glander une fois votre chef et vos collègues revenus dans l’open space.

Vous souvenez-vous de ces jeux vidéo sur ordinateur qui, dans les années 1980 (pour ceux d’entre vous qui étaient nés), proposaient une option « Attention, le chef arrive » pour changer rapidement d’écran ?

Aujourd’hui comme hier, au jeu du bullage intensif, seules les apparences comptent. La preuve par cinq :

1. En réunion : sous couvert de noter la liste des choses à faire / next steps / best practices (tout anglicisme à la mode fera l’affaire), dresser la liste des ingrédients à acheter pour le dîner / choses à réparer à la maison / tenues à emporter pour les prochaines vacances (toute tâche d’ordre personnelle fera l’affaire).

2. Sur Excel : sous couvert de faire le point sur le budget 2010 pour savoir s’il reste de quoi payer une campagne de pub pour le tout nouveau produit lancé par l’entreprise, faire le point sur votre budget personnel pour savoir s’il reste de quoi payer une campagne de pub pour relancer votre vie de couple (WE à Deauville / lingerie fine / petit plat maison, suivant vos conclusions).

3. En faisant vos notes de frais : sous couvet d’éviter des soucis de trésorerie  à l’entreprise, dépouiller vos tickets de Carte Bleue pour éviter des soucis de trésorerie à la société Prince-et-moi.

4. Sur Word : sous couvert de rédiger un rapport « qui demande beaucoup de concentration, je vais m’isoler en salle de réunion » visant à augmenter la productivité des salariés, rédiger un billet pour votre blog visant à décourager tout salarié de travailler efficacement

5. A l’heure du déjeuner : sous couvert de discuter d’un contrat sensible avec Vanessa du service juridique autour d’un steak-frites à la cantine, la questionner sur la meilleure façon de vous faire licencier à l’amiable – histoire de sortir du placard et de glander désormais au grand jour.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

20 réflexions sur “Cinq conseils pour glander tranquillement au travail

  1. Je pratique l’ « ouverture de fenêtres multiples ». J’ai un écran immense, alors entre mes fenêtres excel et les différents logiciels du boulot je peux caser une fenêtre de glandouille.
    Tu connais Stumbleupon.com ? Ca te donne des sites qui correspondent à tes intérêts, tu dis si t’aimes ou pas, du coup ça devient de plus en plus précis 🙂

    • Super interessant comme idee, merci pour le tuyau !
      Par contre pour les fenetres multiples, mon probleme c’est toujours de changer d’ecran au moment opportun… je me loupe systematiquement.

  2. « Et quand on a pas de boulot ? on fait comment pour faire semblant d’en avoir un ? »
    Nannn, je déconne… (j’imitais la chômeuse révoltée »).
    Sympa ton petit blog…Bises xxx

  3. Trop bien!

    Moi je pratique la mise à jour de blog et l’update de mes posts…
    Je n’ai rien d’autre à faire vu que tous mes collègues sont en vacs. Et même pas besoin de me cacher, pour les mêmes raisons.

  4. Pingback: Tout doucement… « Une souris jaune

  5. Parfait !
    je te propose une catégorie en plus :
    e/ A un patron nevrosé qui l’empêche de partir en vacances (et ce juste après s’être mariée, même pas pu partir en voyage de noce)… Non je ne suis pas énervée, pourquoi ?

  6. Pingback: Flash actu : Eva in London en direct sur RTL aujourd’hui entre 14h et 15h ! « Impertinentes chroniques d'une Française à Londres

  7. Pingback: Il faut appeler un chat un chat « Impertinentes chroniques d'une Française à Londres

  8. Pingback: Happy birthday to you, happy birthday to you, happy birthday to you blog d’Eva in London… « Impertinentes chroniques d'une Française à Londres

  9. Pingback: Cet après-midi entre 15h30 et 16h : Eva in London en direct sur RTL, le grand retour ! | Impertinentes chroniques d'une Française à Londres

  10. Pingback: Tout doucement… | Trois fois rien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s