C’était pourtant castoche…

… euh, fastoche. Léontine (ainsi qu’un certain nombre d’entre vous) avait vu juste : c’est bien Castorama qui a « commis » (pour reprendre l’expression de Requia) ce grand moment de communication… mais pour sa campagne de pub précédente, en 2007. Depuis, on est passé au subtil « C’est castoche ».

On n’arrête pas le progrès, c’est moi qui vous le dis.

PS : à la grande époque, Castorama avait poussé le vice jusqu’à créer un site dédié, ou sont les femmes.com – qui ne semble malheureusement plus actif. Avis à tous celles et ceux qui ont du temps à perdre : si vous avez des infos sur cette perle, je suis preneuse !

PPS : je croise les doigts très fort en espérant ne pas avoir provoqué l’ire de ma cousine, fidèle employée de Castorama depuis quatre ans… Mais comme dirait Le Figaro, ou plutôt Beaumarchais : « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur ».

Advertisements

5 réflexions sur “C’était pourtant castoche…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s